Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Les tuiles de chiffres

Les tuiles de chiffres

Jeu de société


Description

Publié par Thierry Dewasch

Catégories : #matériel, #mathématique, #concept, #création, #intérêt

Cette page est une introduction à l'univers des tuiles de chiffres.

Après une brève description et une séquence vidéo, je donne quelques explications sur leur utilisation, puis sur leur intérêt ludique et éducatif. Je finis en évoquant le public concerné par ce jeu et l'historique de son développement.

Matériel

"Les tuiles de chiffres" est constitué d'un ensemble de pièces cartonnées carrées, plates et rigides portant des inscriptions principalement numériques. Le jeu est accompagné d'une vingtaine de jetons ronds qui permettent de compter les points dans certaines règles.

La plupart des tuiles présentent un dos identique et la face portant l'inscription montre le plus souvent un simple chiffre.

Vidéo de présentation des Tuiles de Chiffres

 

Les tuiles 'pair' et 'impair' sont violettes. Elles représentent chacune un groupe de cinq valeurs :

  • 1, 3, 5, 7 et 9 pour 'impair'
  • 2, 4, 6, 8, et 0 pour 'pair'

Manipulations

La forme de ces tuiles permet de les manipuler. On peut, selon les indications de la règle jouée,  les poser, visibles ou cachées, les déplacer, les tourner, les juxtaposer, les superposer jusqu'à une certaine quantité. La juxtaposition se fait essentiellement dans quatre directions : à gauche, à droite, au-dessus et en-dessous.

Représentations

Les tuiles de chiffres servent évidemment à représenter des valeurs ou des opérations.

Une tuile isolée va clairement représenter le nombre indiqué par son chiffre.

Deux ou trois tuiles juxtaposées (de gauche à droite), vont naturellement représenter le nombre constitué par la succession des chiffres. L'ordre des tuiles modifiera bien sûr le nombre obtenu.

La juxtaposition de plusieurs tuiles (notamment de haut en bas) peut représenter un certain arrangement de chiffres, par exemple un ordonnancement du plus petit nombre (en bas) au plus grand (en haut).

Il est possible également de symboliser une opération mathématique, notamment par la succession de trois tuiles chiffrées : les deux premiers chiffres sont les termes de l'opération, tandis que le troisième représente son résultat. Par exemple, pour l'addition, la succession de 5, 2 et 7 représente l'opération : 5+2=7. Et 8, 4, 2 représentent l'opération : 8+4=12, si l'on symbolise le résultat par son chiffre d'unité (2 ici). Si l'opération choisie est la multiplication, 7, 3, 1 voudront dire : 7x3=21.

 

Intérêts du jeu de tuiles

Si les tuiles de chiffres peuvent servir d'outil pédagogique en mathématique, elles constituent d'abord un matériel qui sert à jouer.

En particulier, la manière de représenter les opérations mathématiques que je viens de décrire (appelée modulo 10) fait que le résultat d'une opération entre deux éléments appartiendra toujours au même ensemble que ces éléments. Ce procédé est un peu comme une machine qui transforme les éléments de l'ensemble des dix chiffres les uns dans les autres.

 

Intérêt ludique

La première conséquence intéressante est qu'avec un nombre limité de tuiles (dix), on peut créer un très grand nombre de situations différentes.

La deuxième conséquence est que, cet ensemble étant relativement réduit, on peut le répliquer sans difficulté : auriez-vous pensé à seulement dupliquer les atouts d'un jeu de tarot ?

La troisième conséquence est qu'on peut enchaîner des opérations successives sur une même ligne (par exemple), en utilisant à chaque fois la tuile 'résultat' comme opérande de l'opération suivante.

Vous pouvez avoir un aperçu des 4 règles cardinales que l'ai conçu sur cette page : 4 règles.

 

Intérêt éducatif

Le jeu de tuiles numériques présente également un intérêt éducatif dans le domaine des compétences mathématiques.

Pour les plus jeunes enfants, le jeu est un matériel qui peut être manipulé, et qui rend concrets à leurs yeux des concepts par nature abstraits : compter, quantifier, écrire un nombre, comparer, ordonner, ajouter. Il imite sur ce point les matériaux éducatifs classiquement utilisés comme médias pour la construction d'une pensée mathématique.

Mais c'est aux enfants qui ont appris et connaissent leurs tables d'opérations (addition, multiplication) que ce jeu sera le plus utile. Plusieurs règles du jeu des tuiles demandent de faire des calculs en tâche de fond pour gagner la partie, et obligent donc le joueur à automatiser ces opérations avec une efficacité croissante. Notons que si l'enfant répétaient simplement ces opérations comme un devoir, il ne serait probablement pas aussi impliqué ni aussi performant dans son entraînement. Le fait d'avoir besoin, tout en gérant d'autres paramètres, d'un calcul juste et rapide pour s'assurer la victoire, met l'enfant dans une situation de calcul dense et motivé.

 

Historique du jeu

Depuis sa création en mars 2016, le jeu évolue : nouvelles règles, tuiles supplémentaires, ciblage du public, modification du design... Vous trouverez ci-dessous quelques aspects des métamorphoses qu'il a subies.

Dans cet article, les différentes illustrations envisagées pour le dos des tuiles.

Dans celui-ci, la succession des tests réalisés, avec leur analyse.

Dans celui-ci, les différents éditeurs contactés pour l'édition du jeu.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents